Histoire & Palmarès

Episode 6 :

Voici la biographie de Alfred Fauvel sur la page http://perierscyclisme.clubeo.com/galeries-photo/biographie-de-alfred-fauvel.html

 

Episode 5 :

Voici la biographie de Raymond Delisle, en ce 11 mars, jour anniversaire de sa naissance, sur la page  http://perierscyclisme.clubeo.com/galeries-photo/biographie-de-raymond-delisle.html

et voici une interview datant de juin 1965  http://www.ina.fr/video/RCF07004458

et un extrait de 1976 http://www.ina.fr/video/I00009473

Droits : INA

 

Episode 4 :

Voici la photo de 1980 visible sur la page http://perierscyclisme.clubeo.com/galeries-photo/groupe-de-1980.html

 

Episode 3 :

Voici la photo de groupe de 1962/63 visible sur la page http://perierscyclisme.clubeo.com/galeries-photo/photo-de-groupe-de-1962-1963.html

 

Episode 2 :

Photos de Monsieur Wild sur la page  http://perierscyclisme.clubeo.com/galeries-photo/m-rene-wild.html

Nous vous exposerons sa biographie ultérieurement.

Episode 1 :

« La petite Reine »

Le saviez-vous ?..... Le vélo et ses manifestations sont en vogue depuis fort longtemps à Périers.

En 1895 - 1896, une société « vélocipède » est née du nom de « Périers la Pédale » grâce à quelques Prisiais entre autres Mrs Charles Boucq, Roger Ledolley…

Des sorties étaient organisées le dimanche. Les chevaliers de la petite Reine partaient en groupe vers la localité voisine. Sur la place de celle-ci on sortait clairons et trompettes, et après avoir bu l’apéritif, on rentrait après avoir pédalé trente ou quarante kilomètres.

C’est alors que les fondateurs eurent envie d’avoir une « piste ». Le terrain était tout trouvé : « le Ferrage ou Fairage », cette place bordée d’ormes. Mais une route la traversait, il fallait donc imaginer une piste démontable.

Périers aurait ainsi un vélodrome, la seule piste du département.

Tous les ans, il fallait donc préparer la piste pour le jour J : gratter le sol, édifier des virages, planter des clôtures. Aidés de nombreux bénévoles, les menuisiers Pacquet, Aubert assemblaient, clouaient le tout dans la joie, autour d’une bonne collation et de bon bère. On en profitait pour discuter des chances des engagés. Sur cette piste, les Bretons s’y sentaient à l’aise, les Parisiens n’osaient guère prendre de risques.

Le vélodrome à peine monté, des nuées de cyclistes du coin n’en finissaient pas de tourner jusqu’à la nuit tombée. Les curieux étaient nombreux ; ils espéraient voir le cycliste amateur rater le virage, mordre la poussière, le tout au milieu des rires et des cris (nous vous raconterons quelques mésaventures restées dans les mémoires).

Parmi les Prisiais qui ont présidé aux destinées de la société, citons entre autres : Mrs Guilbert, Lhoste, Lebrun, Houssin, Tarin, Chauffray, Poisson.

Parmi nos champions, Mrs Roublot, Robiolle, Chasle, Patrix, Wild, Motin, Gabiller, Gallis etc …

Les manifestations ayant lieu souvent en mai, les élégantes de Périers sortaient leurs toilettes printanières.

Si le soleil était de la partie, c’était une réussite. Le programme se déroulait dans l’euphorie : vitesse locale, départementale, nationale ou internationale et éliminatoire : quarts, demi finales. Le tout étant couronné par la « Grande Américaine » de 30 km.

Entre les épreuves des attractions et cela de 14 h à 18 h, la buvette faisait des exploits.

Spectateurs et coureurs se retrouvaient place de la mairie pour la remise des prix. Dans la halle, un bal clôturait la journée.

Par contre, si la pluie était au rendez-vous, la fête était ratée. On a dû quelques fois la reporter. On soupoudrait la piste de sciure de bois, qu’il fallait balayer avant les épreuves. Les chutes étaient nombreuses. Dans ces moments, les organisateurs s’arrachaient les cheveux : la recette était très maigre, mais les frais étaient là. Jusqu’en 1939, Périers connut ces joyeuses rencontres.

La guerre survenue, les occupants creusèrent les virages pour y abriter, voitures, chars. Ils se sont emparés des bastins, des madriers. Tout le matériel a disparu même les fanions, les oriflammes.

Outre la perte de ses biens, la société a vu disparaître tragiquement son Président et son Trésorier lors du bombardement de 1944. A cette époque, les registres et les archives ont disparu aussi.

Entre 1939 et 1944, « Périers Pédale » n’eut aucune activité, il faudra voir Périers renaître (vers 1946) pour voir aussi « Périers Pédale » renaître sous le nom de « Section Cycliste de Périers Sports ».

«  Le Tchi de Pri »

LES DIFFERENTS PRESIDENTS

De 1896 à 1939 : Mrs Guilbert, Lhoste, Lebrun, Houssin, Tarin, André Chauffray, Poisson (Périers Pédale)

1946 à 1963 : Gustave Beaussieu (Périers Sports Section Cycliste)

1964 à 1981 : Pierre Guillard (Périers Sporst Section Cycliste)

1982 à 1993 : André Gougeon (Périers Sports Section Cycliste, puis Périers Sport Cycliste)

1994 : Jacky Gadbled (Périers Sport Cycliste)

1995 à 1996 : Jacques Barbet (Périers Sport Cycliste)

1996 à 2005 : le club a été en sommeil

Depuis 2006 : Michel Fauvel (Périers Cyclisme)

Parmi les principaux coureurs qui ont fait le renom de Périers des années 50 aux années 80 :

- René Wild

- André Gallis

- Marcel Regnault

- Alfred Fauvel

- Lucien Boudet

- André Gislard

- Joseph Basset

- Victor Basset

- Jean-Jacques Jouninet

- René Blanchet

- Raymond Lebreton

- Raymond Delisle

- Serge Pacary

- Daniel Fouchard

- Denis Levallois

- Gérard Fouchard

- Sylvain Wild

- Louis Coquelin

- Michel Rauline

- Paul Mabire

- Gérard Laroute

- François Leveau

- Philippe Durel

- Gérard Durel

- Michel Baudouin

- Jean-Marie Fauvel

- Jean-Pierre Pigeard

- Rémi Poulain

- Albert Fauvel

- Daniel Baudouin

- Claude Lecornu

- Michel Fauvel

- Gérard Ourselin

- Jean-Claude Lecuirot

- Joël Lecuirot

- Olivier Rauline

- Jacky Gadbled

- Patrick Pagnon

- Jean-Louis Danguy

- Pascal Levillain

- Christophe Roger

- Sylvain Avice

- Eric Buttet

- Hubert Raisin

- Philippe Roger

- Pascal Biville

- Loïc Acher etc …

 

Et les féminines

- Françoise Girard

- Michèle Girard

- Mireille Danguy

- Marie-Laure Cardin

- Maryse Clément

- Martine Clérot

- Lydie Mariette

- Séverine Truffaut

- Sylvie Lenorais,

- Myriam Lemoigne

- Françoise Agnès

- Agathe Lecaplain etc...

Cette liste est loin d’être complète. De nombreux autres coureurs ont porté avec bonheur et honneur les couleurs de Périers.

 

 

nov.
20:00
Centre civique à Périers